Pages : écrire pour faire vibrer : guide pour les débutants!

Créateurs de page Facebook, développeurs de projet, âmes sensibles : cet article est fait pour vous!

La nouvelle politique de notre réseau favori, longtemps gratuit pour tous, devenant largement payant pour qui souhaite promouvoir son activité, entraîne une nécessité de création de contenu original et attrayant.

C’est simple : comme nous vous l’avons démontré dans un précédent article, Facebook privilégiera le contenu qui génère des réactions OU le contenu payant.

Générer des réactions?

Les réactions, sur le oueb, s’appellent de l’ENGAGEMENT. Sacro-saint Graal des Community Managers de ce monde, l’engagement, c’est la coupe du monde, la ceinture des ceintures de champion, c’est le pompon de la foire d’octobre (clin d’oeil aux Liégeois)…

Générer des engagements, ce n’est pas « partager le contenu des autres ». Ca, ça ne marche qu’un temps. Partager les super créations que vous trouvez sur les réseaux, ça peut fonctionner un peu mais, très vite, les followers ouvriront les yeux sur l’absence d’intérêt de votre propos.

Il faut donc CREER. Rédiger. Produire du contenu.

créer du contenu pour les réseaux

Du contenu créatif, oui, mais où?

Plusieurs possibilités de création de contenu sont à la disposition des administrateurs de pages web…

La section « articles » de Facebook

Cette section interne au réseau permet de rédiger un article qui restera dans l’application. L’intérêt est ici le temps de chargement ultra rapide puisque votre lecteur ne quittera pas Facebook, et dieu sait que l’abonné est pressé…

Cependant, deux ans après le lancement de ce principe, tous les Community de ce monde ont abouti à la conclusion que le système devait rester une solution de secours (en l’absence de blog par exemple) puisque les résultats sont en moyenne 30% inférieurs aux résultats d’une publication identique sur un site.

Autre souci? Vous perdez en flux sur votre site… et à quoi servent vos réseaux si ce n’est à la conversion de potentiel?

Le blog/les actualités de votre site

Pour le coup, il n’y a QUE des avantages à rédiger régulièrement sur votre blog.

  • Vous apportez du flux sur votre site et donc un regard de vos prospects.
  • Vous référencez toujours mieux votre site (en travaillant le SEO sur chaque article)
  • Vous générez de l’engagement sur vos réseaux si votre contenu représente un intérêt

D’ailleurs, toi qui me lis, tu apportes du flux à notre site, merci 😉

Ecrire pour faire vibrer

Alors oui, écrire correctement pour le référencement, c’est bien. Du moins, c’est une chose. Cependant, écrire pour faire réagir/agir, c’est encore mieux.

Alors là, les gars, ça demande du BOULOT.

Oui, les chiffres comptent. Oui, les statistiques comptent. Mais vouloir les obtenir sans réel contenu créatif est illusoire. PARCE QUE NOUS RESTONS DES CREATURES HUMAINES QUI REAGISSONT A UNE EMOTION.

Colère, rire, nostalgie, enthousiasme : le moindre achat, le moindre intérêt est généré par l’EMOTION.
Ce n’est pas notre cerveau qui agit lorsque nous choisissons d’acheter la dernière édition limitée d’un produit.

Allez, tu veux une preuve, Lecteur?

David Carson

Lors d’une de ses conférences, David Carson a posé les questions suivantes :

  • Devant quelle porte de garage hésiterez-vous le plus à vous garer?
  • Lequel ds deux est un tueur psychopathe?

Ne cherchez pas : la réponse à ces deux questions tient uniquement dans l’émotion suscitée par la typographie du message…

L’émotion, en graphisme comme en rédactionnel, est la maîtresse de tous les contenus!

Et on en revient à la citation de Maya Angelou…

Maya Angelou
« J’ai appris que les gens oublieront ce que tu as dit, oublieront ce que tu as fait, mais n’oublieront jamais ce que tu les as fait ressentir »

Oui mais comment?

D’abord, il faut savoir quelles sont les émotions que vous souhaitez susciter chez vos followers. Ensuite seulement vous rédigerez.

Les médias suscitent souvent la crainte, le sentiment de manque, pour susciter la vente. A vous de voir sur quel axe vous voudrez jouer.

Il existe bien des façons de vous rendre inoubliables sans pour autant en passer par des cases aussi basiques et agressives. Se montrer rassurant, bienveillant, drôle ou contestataire peut être une forme d’axe plus intéressant (et productif).

Racontez. Soyez. Créez. Emouvez.

Rendez votre travail humain, parce qu’au final, derrière toute société, il y a des familles. Derrière chaque achat, il y a un client. Le mariage de ces deux humanités devrait pouvoir se faire dans l’échange positif. C’est en tout cas ce que nous voulons croire. Fermement.